J+116 : Jojo au service de Dumbo

IMG_4357

Voilà 13 jours que je dédie ma vie à 18 éléphants au milieu de la campagne de Kanchanaburi, dans le sanctuaire pour éléphants faibles, retraités, handicapés ou malades : Elephants World. Et je peux vous dire que c’est une expérience qui sort totalement de l’ordinaire ! 

Avec d’autres bénévoles venus du monde entier, nous nous occupons donc de 15 femelles et 3 mâles, de 8 à 79 ans, et coulant finalement des jours paisibles après avoir travaillé durement dans 3 industries : 

  • celle de l’exploitation forestière, où les éléphants allaient là où des camions ne pouvaient accéder dans de denses forêts, tirant d’énormes bûches, et se faisant déchirer les oreilles par les branches et même crever les yeux – cette industrie est heureusement illégale depuis 1988
  • celle de la mendicité ; les mahouts – gardiens des éléphants – ont du trouver d’autres sources de revenus et sont donc allés mendier avec leur éléphant des les rues de Bangkok ou Chang Mai, terrible expérience pour les éléphants qui sont très sensibles et peuvent ressentir les vibrations dans leurs pattes jusqu’à 16km à la ronde ; vous les imaginez donc au milieu des voitures, des marchands, des motos, sur les routes brûlantes de villes surpeuplées… Il est maintenant interdit d’emmener un éléphant dans une ville (si vous en voyez, vous pouvez appeler la police, ou Elephants World)
  • et enfin l’industrie du trekking, où les touristes montent sur un siège posé sur le dos des éléphants pour faire un tour, procédé très dommageable pour leur dos, car malgré leur taille imposante, leur colonne vertébrale est très sensible et ils ne peuvent porter que 100kg sur leur dos, contrairement à leur cou ou encore leur trompe, très puissante pouvant supporter jusqu’à 500kg. Ils n’ont également que peu de temps pour manger et boire (un éléphant boit entre 80 et 200 litres d’eau par jour et mange jusqu’à 10% de sa masse corporelle, donc environ 150 à 250kg).

Les éléphants dont nous prenons soin arrivent donc pour la plupart d’une des ces trois industries, certains ayant même subi le grand chelem, et arrivent à Elephants World très maigres et traumatisés, se balançant d’avant en arrière, les oreilles déchirées et certains même aveugles.

On dédie donc nos journées à faire en sorte que les éléphants vivent une retraite paisible et harmonieuse, leur donnant toute la nourriture, l’eau et les soins dont ils ont besoin, en compagnie de visiteurs qui nous aident et que nous guidons tout au long de la journée.

IMG_4366

Pour tout vous dire, les premiers jours n’ont pas été évidents ! Lâchée dans la jungle et la chaleur de la Thailande, devant reconnaître et savoir l’histoire de 18 éléphants, apprendre des faits sur ces immenses mammifères pour pouvoir partager notre connaissance aux visiteurs, et vivre une vie à la Thailandaise, entre douche en short et t-shirt dans la rivière Kwai, lessive dans la même rivière, pas d’électricité, un bungalow rudimentaire, et un travail quotidien entre guide, cuisinière, agricultrice, professeur et vétérinaire. Heureusement, les autres volontaires m’ont beaucoup aidé et au bout du 3ème jour j’étais déjà assistante guide et au bout du 4ème, capable de guider un groupe de 7-12 personnes avec un autre volontaire. Et je me suis également rendue compte que je pouvais m’adapter à la vie à la Thailandaise, complètement en dehors de mon confort que j’avais ces derniers mois, et que je l’apprécie énormément ! Le travail est dur, je transpire en moyenne 285 litres par jour – il fait entre 36 et 43 degrés ! – j’ai du sticky rice dans les cheveux, de la terre sous les ongles, mais c’est absolument génial de pouvoir côtoyer ces incroyables animaux, prendre soin d’eux, les reconnaître, les nourrir et leur faire des câlins. Une grande partie de l’expérience provient aussi du fait de côtoyer les mahouts – qui s’occupent chacun d’un éléphant en particulier – qui ont entre 15 et 25 ans et ne sont pas Thai mais font partie des Karen – un peuple qui se fait persécuter en Birmanie, réfugié en Thaïlande. Ils vivent dans le village au sein d’elephants World et parlent seulement quelques mots d’anglais, mais on traine avec eux un maximum, pour ne pas être les « voyageurs western » d’un côté, et eux d’un autre. On passe nos soirées avec eux, à boire de la bière et du whisky de riz (qu’ils appellent Mahout Water ;-)) et à se montrer des clips vidéos de chansons thai pas piquées des hannetons ! De plus, cette expérience ressemble un peu à Koh Lanta mélangé à Fear Factor et Loft Story… Imaginez le pitch : 18 mahouts (mâles pour la plupart) + une dizaine de bénévoles (féminines pour la plupart) + 1 mois complet loin de tout entourés d’éléphants + travail 7/7 jours = aventures ! C’est très drôle de suivre les histoires de chacun, mais rassurez-vous, je ne suis pas encore tombée dans les griffes de l’un d’entre eux (ils m’arrivent tous pour la plupart à l’épaule ;-))

Mon grand-papa chéri, Krampton, arrivé il y a 3 semaines d'un camp de trekking, trop faible pour utiliser sa trompe, donc on le nourrit directement dans la bouche, j'adore ça :-)

Mon grand-papa chéri, Krampton, arrivé il y a 3 semaines d’un camp de trekking, trop faible pour utiliser sa trompe, donc on le nourrit directement dans la bouche, j’adore ça :-)

En gros, la journée se déroule de la manière suivante :

  • 8h préparation de 18 paniers de fruits pour les éléphants (coupe de bananes, lavage de pastèques, topinambours, papayes…)
  • 9h déjeuner
  • 10h arrivée des touristes (leur nombre varie d’un jour à l’autre mais en gros on a 2 à 3 groupes de 10 touristes pour 2 guides) et introduction sur Elephants World
  • 10h30 on donne tous ensemble les paniers de fruits aux éléphants
  • 11h à la rivière avec les éléphants pour les regarder et les aider à se laver
  • 11h20 préparation de légumes et cuisson du sticky Rice pour l’après-midi (pour les éléphants les plus âgés qui n’ont plus de dents – les éléphants perdent leurs dents 6 fois durant leur vie et arrivés à l’âge de 60 ans elle ne repoussent plus. Dans la vie sauvage ils meurent car ne peuvent plus ingérer tous les nutriments dont ils ont besoin, mais grâce à ces boules de riz agrémentées de vitamines, nos éléphants pourront vivre jusqu’à 80-85 ans)
  • 12h repas
  • 13h bain de boue des éléphants, toujours un grand moment, surtout quand Johnny, notre jeune mâle éléphant de 8 ans essaie de grimper Romsai, son père spirituel de 32 ans :)IMG_4460
  • 13h20 préparation des paniers de fruits OU coupe de bananiers (un deal avec les agriculteurs aux alentours, on leur coupe gratuitement les bananiers pour qu’ils repoussent, et on peut tout prendre pour nourrir les éléphants qui mangent les fruits, les troncs et les feuilles)
  • 14h15 préparation des boules de sticky Rice, avec lesquelles on nourrit les 7 éléphants les plus âgés
  • 15h bain dans la rivière sur le cou des éléphants pour tous les visiteurs
  • 15h20 on nourrit une dernière fois les éléphants avec les paniers de fruits
  • 16h les touristes partent

Je n’aurais jamais pensé apprécier autant le fait de guider des touristes du monde entier et le travail physique, auquel je n’étais pas du tout habituée ! L’immersion est totale au milieu des éléphants, mais également au milieu d’une vingtaine de chiens (dont pas mal de chiots), de porcs, de moutons, de chats… Ces derniers essayant de grimper dans mon bungalow et sautant sur mon lit au milieu de la nuit, attaque cardiaque garantie !

Pour la première fois depuis que je suis arrivée, il a plu des trombes d’eau hier soir et j’étais consciente que c’est à ce moment-là que les serpents peuvent sortir rôder, glissant sur la boue. Je suis donc vite allée à mon bungalow pour également essayer de voir si le toit ne fuitait pas trop et que mon lit n’était pas détrempé, et c’est à ce moment-là que je me suis faite piquer le pied par… un scorpion ! Une douleur instantanée, j’ai eu peur au départ que ce soit un centipède, mais bien que la douleur était forte, ça n’était pas à m’en arracher les yeux. Je me suis couchée dans mon lit en serrant les dents. espérant que ça ne s’empire pas pendant la nuit et essayant de bouger mes orteils pour sentir si mon pied ne gonflait pas trop… Ce matin, ça allait un peu mieux, pouvant marcher, mais je ressens des fourmis sur tout le côté de mon pied qui a été piqué ! Heureusement, rien de grave et il faut juste que j’attende que le poison s’élimine tout seul. Et ça tombe bien, aujourd’hui c’est mon premier « day off », que je peux passer comme bon me semble, nourrissant mes éléphants préférés, passant du temps avec les mahouts, me baignant dans la rivière et pouvant vous donner quelques nouvelles !

A bientôt :-)

Publicités

4 réponses à “J+116 : Jojo au service de Dumbo

  1. « Je ne suis pas encore tombée dans les griffes de l’un d’entre eux  » Suuuuuuuuuure

    J'aime

  2. Pingback: J+133: Hommage à Elephants World | Jojo par Monts et par Vaux

  3. Pingback: J+181: Call me « Jojo Jungle  | «Jojo par Monts et par Vaux

  4. Pingback: J+300: Mes 45 expériences mémorables en 300 jours de voyage | Jojo par Monts et par Vaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 49 autres abonnés

Follow Jojo parmi les bulles et les coraux on WordPress.com

Instagram

L•A•B•U•A•N B•A•J•O 🇮🇩 #labuanbajo #sunset #komodo #sea #scubadiving #ocean #beach #divemaster #indonesia #bali #gotoindonesia #bluecornerdive #paditv #beachlover #visitkomodo #oceanlover #paradise #naturelover #naturelovers #discover #exploreeverything #wanderlust #mindfulness #travelgram #natgeo #natgeotravel #whitagram #nofilter
L•A•S•T S•U•N•S•E•T 🇮🇩 #beach #sunset #nusalembongan #sea #scubadiving #ocean #beach #divemaster #indonesia #bali #gotobali #bluecornerdive #paditv #beachlover #visitbali #oceanlover #paradise #naturelover #naturelovers #discover #exploreeverything #wanderlust #mindfulness #travelgram #natgeo #natgeotravel #whitagram #nofilter
B•E•A•C•H B•A•G•S 🇮🇩 #beach #bay #nusalembongan #sea #scubadiving #ocean #beach #divemaster #indonesia #bali #gotobali #bluecornerdive #paditv #beachlover #visitbali #oceanlover #paradise #naturelover #naturelovers #discover #exploreeverything #wanderlust #mindfulness #travelgram #natgeo #natgeotravel #whitagram #nofilter
N•U•S•A C•E•N•I•N•G•A•N 🇮🇩 #swing #nusacenongan #bay #nusalembongan #sea #scubadiving #ocean #beach #divemaster #indonesia #bali #gotobali #bluecornerdive #paditv #beachlover #visitbali #oceanlover #paradise #naturelover #naturelovers #discover #exploreeverything #wanderlust #mindfulness #travelgram #natgeo #natgeotravel #whitagram #nofilter
R•E•F•L•E•C•T•I•O•N 🇮🇩 @bluecornerdive #sunset #swimmingpool #reflection #bay #nusalembongan #sea #scubadiving #ocean #beach #divemaster #indonesia #bali #gotobali #bluecornerdive #paditv #beachlover #visitbali #oceanlover #paradise #naturelover #naturelovers #discover #exploreeverything #wanderlust #mindfulness #travelgram #natgeo #natgeotravel #whitagram #nofilter
I•S•L•A•N•D P•A•R•A•D•I•S•E 🇮🇩 #blue #swimmingpool #nusalembongan #sea #scubadiving #ocean #beach #divemaster #indonesia #bali #gotobali #bluecornerdive #sunday #beachlover #visitbali #oceanlover #paradise #naturelover #naturelovers #discover #exploreeverything #wanderlust #mindfulness #travelgram #natgeo #natgeotravel #whitagram #nofilter
H•E•A•V•Y S•U•N•S•E•T 🇮🇩 #bluecornerdive #sunset #sky #bay #nusalembongan #sea #scubadiving #ocean #beach #divemaster #indonesia #bali #gotobali #bluecornerdive #paditv #beachlover #visitbali #oceanlover #paradise #naturelover #naturelovers #discover #exploreeverything #wanderlust #mindfulness #travelgram #natgeo #natgeotravel #whitagram #nofilter
L•E•T’•S D•I•V•E 🇮🇩 @bluecornerconservation @bluecornerdive #coralreef #blue #bay #nusalembongan #sea #scubadiving #ocean #beach #divemaster #indonesia #bali #gotobali #bluecornerdive #paditv #beachlover #visitbali #oceanlover #paradise #naturelover #naturelovers #discover #exploreeverything #wanderlust #mindfulness #travelgram #natgeo #natgeotravel #whitagram #nofilter
M•O•R•E B•L•U•E T•H•A•N B•L•U•E 🇮🇩 #bluelagoon #blue #bay #nusalembongan #sea #scubadiving #ocean #beach #divemaster #indonesia #bali #gotobali #bluecornerdive #paditv #beachlover #visitbali #oceanlover #paradise #naturelover #naturelovers #discover #exploreeverything #wanderlust #mindfulness #travelgram #natgeo #natgeotravel #whitagram #nofilter
S•U•N•S•E•T A•P•E•R•O 🇮🇩 #sunset #nusalembongan #sea #scubadiving #ocean #beach #divemaster #indonesia #bali #gotobali #bluecorner #paditv #beachlover #visitbali #oceanlover #paradise #naturelover #naturelovers #discover #exploreeverything #wanderlust #mindfulness #travelgram #natgeo #natgeotravel #whitagram #nofilter
I•S•L•A•N•D L•I•F•E 🇮🇩 @bluecornerconservation @bluecornerdive #bay #nusalembongan #sea #scubadiving #ocean #beach #divemaster #indonesia #bali #gotobali #bluecorner #paditv #beachlover #visitegypt #oceanlover #paradise #naturelover #naturelovers #discover #exploreeverything #wanderlust #mindfulness #travelgram #natgeo #natgeotravel #whitagram #nofilter
S•U•N•S•E•T 🇮🇩 @bluecornerconservation @bluecornerdive #sunset #nusalembongan #sea #scubadiving #ocean #beach #divemaster #indonesia #bali #gotobali #bluecorner #paditv #beachlover #visitegypt #oceanlover #paradise #naturelover #naturelovers #discover #exploreeverything #wanderlust #mindfulness #travelgram #natgeo #natgeotravel #whitagram #nofiltersky
%d blogueurs aiment cette page :